À la pointe de le technologie

 - Illustration À la pointe de le technologie

L’agriculteur connecté

Les éleveurs, passionnés par leur métier, sont les premiers défenseurs du bien-être de leurs animaux. Depuis bien longtemps, les progrès technologiques se sont multipliés dans les fermes et les agriculteurs les ont intégrés avec brio, très souvent sans passer par la case formation. Le numérique est aujourd’hui un outil presque indispensable pour des agriculteurs toujours plus connectés. Des outils se développent dans les élevages pour analyser le comportement des animaux lorsque l’éleveur n’est pas présent. Le but : s’assurer de leur bien-être en mesurant différents paramètres d’ambiance, mais aussi analyser leur comportement pour déceler précocement un éventuel problème.

Aujourd’hui, 67 % des agriculteurs utilisent au moins un objet connecté pour les besoins de leur exploitation. Voilà un des chiffres qui ressort du sondage commandé par Groupama à BVA. Parmi les technologies les plus utilisées, on retrouve : le tracteur équipé d’un GPS, les caméras dans la ferme ou sur le tracteur, la station météo connectée, les alarmes sur smartphone, les détecteurs de vêlage et autres capteurs… Les bénéfices sont multiples : gagner du temps, de la productivité, améliorer son confort de travail, préserver l’environnement, etc. Ces nouvelles technologies sont des outils d’amélioration du quotidien, des performances, mais en aucun cas ils ne remplaceront l’œil avisé et expert de l’éleveur.

Au sommaire de ce dossier :

CULTURE

VOLAILLE

PORC

BOVIN

OVIN


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article