ÉlevageTop

La note d’état plus facile à obtenir

Depuis maintenant deux ans, l’entreprise de contrôle de performances de l’Isère utilise en routine la canne Bodymat pour des mesures en 3D de Nec (Note d’état corporel) sur les Prim’Holstein. La canne est agréée en Montbéliarde depuis un an.
Yvan Girard, technicien Isère Conseil Élevage, mesurant une Nec avec la canne Bodymat.
Yvan Girard, technicien Isère Conseil Élevage, mesurant une Nec avec la canne Bodymat.

À partir du couloir d’alimentation, la canne est maintenue au-dessus de l’animal. « Il suffit de placer la croix lumineuse du laser sur le dos de la vache et l’image en 3D est prise. La Nec s’affiche immédiatement sur l’appareil », explique Yvan Girard, technicien Isère Conseil Élevage. « Cela nous permet d’être beaucoup plus efficace et autonome qu’à l’œil. On peut travailler en autonomie. Ce matin, j’ai noté 70 vaches en ¾ d’heure… » Autre avantage, « l’éleveur ne discute pas quand on passe avec le Bodymat. C’est plus objectif et plus précis qu’à l’œil. »

La canne Bodymat a été mise en place en partenariat avec France Conseil Élevage et l’entreprise suisse Ingenera à partir de 2015. « Au départ, avec une image en 2D sur smartphone, cela ne marchait pas très bien. Les notes étaient discutables. Ce n’était pas facile d’avoir des clichés de bonne qualité… Avec l’imagerie 3D développée depuis 2 ans, la précision est au rendez-vous grâce à l’enregistrement de millions de points », explique le conseiller. En partenariat avec Patrice Dubois de Rhône Conseil Élevage, il a mis son expertise au service d’Ingenera pour créer l’outil numérique.

Voir aussi :  Plusieurs entrées et sorties pour le robot

La note en direct

« Nous leur avons demandé des fonctions précises pour disposer d’une canne répondant à nos attentes. Aujourd’hui, elle est équipée d’un ordinateur qui permet d’afficher la note en instantané et qui transfère les informations sur notre logiciel (Mil’Klic) pour avoir un compte-rendu un quart d’heure après. Si la photo n’est pas bien prise, le résultat n’est pas calculé. La canne est facile à manipuler grâce à la poignée-pistolet. Les femmes peuvent l’utiliser aisément… ». Pour les troupeaux mixtes, « on peut changer facilement de race sur le boîtier. » Les races Normande et Simmental pourraient aussi être intéressées par ce système.

« Proposer plus facilement ce service »

« La note d’état corporel n’est pas suffisamment utilisée alors que c’est un indicateur qui pourrait rendre service aux agriculteurs. Elle permet de vérifier l’équilibre alimentaire, de piloter la reproduction et donc l’état de santé de la vache », souligne Yvan Girard. « Ce nouvel outil permet de proposer plus facilement cette mesure aux éleveurs, plus régulièrement aussi. Avant, les Nec étaient réalisées tous les deux mois dans les élevages. Aujourd’hui, on peut donner des résultats tous les mois. Cela permet davantage de réactivité pour les IA, le calage de l’alimentation… ».

Voir aussi :  Faire naître ses poussins sur l’élevage est une fierté

Des cannes en test en Bretagne

Le département de l’Isère est équipé de 3 cannes qui contiennent les informations de tous les élevages suivis en Nec (24 au total en comptant les élevages en expérimentation). Les éleveurs inséminateurs sont les premiers à être intéressés. « Auparavant, nous étions deux techniciens à pouvoir établir des Nec. Aujourd’hui, tous les agents de terrain peuvent en réaliser. » La canne Bodymat va être testée en Bretagne dans les mois qui viennent.

Informer sur la réussite attendue à l’IA
Une expérimentation sur deux ans, intégrant la Nec, est actuellement en cours, soutenue par France Conseil Elevage. « Nous souhaitons mettre ce critère en relation avec les laits (TB, TP, acétonémie, acides gras C18 :1) pour créer un indicateur de prévision en pourcentage de réussite attendue à l’IA », précise Yvan Girard. La technologie 3 D ouvre par ailleurs des perspectives pour d’autres mesures : tour de poitrine des génisses, peu simple à mettre en œuvre manuellement, le remplissage de rumen, des mesures sur troupeaux allaitants…
Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi...

Fermer
Fermer