Dossier technique

Conception des bâtiments : Éviter le rayonnement indirect

15885.hr - Illustration Conception des bâtiments : Éviter le rayonnement indirect
Le béton de la table d’alimentation frappé par les rayons du soleil absorbe les infrarouges avant de les relarguer plus tard.

Dans une étable, le confort thermique dépend du choix des matériaux et de la manière dont ils sont exposés aux rayons du soleil. « Certains matériaux exposés au soleil – comme les bétons par exemple – ont le pouvoir d’absorber les infrarouges durant la journée. Puis, en fin de journée, quand ils sont saturés, de les relarguer dans le bâtiment. » C’est le phénomène de rayonnement indirect. Pour mieux comprendre, Daniel Le Clainche invite à se rappeler « la bouffée de chaleur qu’on ressent dans les villes en début de soirée quand les asphaltes rendent tout ce qu’ils ont accumulé ». Dans les élevages, les surfaces en béton fréquemment exposées aux rayons solaires – tables d’alimentation, aires d’exercice et murets à travers la toiture (translucides, dôme) – restituent de la chaleur dans la durée entretenant ainsi les conditions générant du stress thermique pour les bovins. « Pour ventiler, les éleveurs équipés de filets amovibles les ouvrent généralement en grand quand le soleil tape. Il faudrait faire tout l’inverse : en fermant les parois l’après-midi, on évite que les bétons soient exposés puis rayonnent ensuite. » Aux beaux jours, l’idéal serait ainsi de ne conserver qu’une ouverture de 20 à 25 cm pendant la journée pour créer un flux d’air au niveau des vaches et d’attendre la fin de journée pour relever totalement le dispositif. Un débord de toit pour garder la table d’alimentation à l’ombre Comme le rayonnement indirect est très dépendant de la nature des matériaux, il est important de chercher à limiter ce phénomène dès la construction d’un bâtiment ou à l’heure de la rénovation. « Cela commence en évitant les matériaux absorbants côtés sud et sud-ouest. L’erreur a pourtant souvent été commise : pour beaucoup d’étables, il y a par exemple eu l’effet de mode, de 1995…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article