Dossier technique

Bien maîtriser son flux d’air pour rafraîchir les volailles

15861.hr|15862.hr|15865.hr|15863.hr - Illustration Bien maîtriser son flux d’air pour rafraîchir les volailles
Test au fumigène pour détecter les entrées d’air parasites.|Contrôle du bon état de fonctionnement des sondes du poulailler.|Les images prises à la caméra thermique révèlent aussi les entrées d’air parasites.|Installation de la porte soufflante permettant de réaliser le test d’étanchéité.

Dans un poulailler, un diagnostic simple permet de déceler les entrées d’air parasites qui peuvent perturber le circuit de ventilation. Celui-ci est important car une vitesse d’air de 1,2 m / s sur les animaux diminue le ressenti de 9 °C alors qu’à 0,6 m / s, on abaisse le ressenti seulement de 3 °C….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article