DossiersTop

Nouveaux concepts en bâtiment

Des bâtiments bas carbone qui s’adaptent au changement climatique

Les bâtiments d’élevage de demain se voudront être bas carbone, avec des coûts raisonnés, respectueux de l’environnement et de précision. Ils permettront d’améliorer l’efficience énergétique, en consommant moins de gaz avec des bâtiments isolés par exemple, moins de fuel en optimisant les déplacements, en réduisant la consommation électrique… Ils viseront également la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la substitution des énergies renouvelables aux énergies fossiles ou la production d’énergie. Il existe de nombreux leviers à exploiter et les réflexions d’évolution ont débuté depuis peu. Les résultats de ces études par les organismes techniques devraient être disponibles d’ici un à deux ans. Mais des pratiques sont déjà en place dans des exploitations bretonnes.

Et ces bâtiments, qui jusqu’à présent étaient conçus pour l’hiver, doivent aussi l’être pour l’été, avec des changements de concepts. Finis les bardages fixes par exemple, place aux bardages mobiles. Même si les phases caniculaires sont encore à relativiser en Bretagne, avant d’investir dans de l’équipement, une attention particulière à la structure du bâtiment permet de régler bon nombre de problèmes de ventilation.
Des techniciens et des agriculteurs témoignent.

Au sommaire de ce dossier

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer