Élevage

Éco-construction : Des outils pour des projets bien réfléchis

Le Cniel finance entre autres la parution d’un guide pour aider à la réflexion et l’avancement d’un projet, pour des bâtiments où il fait bon vivre.

Le Cniel a mis en place un programme en 2019 pour regrouper durant trois ans les méthodes, les références sur les bâtiments, la prise en compte de l’acceptabilité sociétale des bâtiments suite à des enquêtes auprès du grand public… Dans cette étude, l’interprofession a aussi la volonté d’établir une méthode de travail pour aider à une réflexion plus globale sur l’aménagement et la création des bâtiments, bien au-delà de ce que les grilles techniques existantes le permettent.

La réflexion sur le travail sera approfondie

« Elle intégrera en effet la notion de gaz à effet de serre, la production d’énergie, les émissions de gaz, l’empreinte environnementale… Au-delà de l’intégration paysagère, la méthode permettra de voir comment la stabulation enrichira le site avec par exemple la mise en valeur de plans d’eau, des replantations… », explique Jacques Charlery, animateur du Comité régional bâtiment au GIE Élevages Bretagne, investi dans cette étude. La réflexion sur l’item travail sera également approfondie : « On ne doit pas s’arrêter à l’aspect quantité de travail et pénibilité mais on doit viser la réalisation personnelle de l’éleveur ou comment atteindre ses objectifs personnels et lui permettre de s’épanouir au quotidien dans son travail. »

« Cette partie de l’étude a démarré avec une enquête réalisée au 1er semestre 2020 auprès des éleveurs et des conseillers bâtiments. Nous sommes aussi repartis de la charte qualité bâtiment et de la Démarche conseil en bâtiment d’élevage (DCBé), pour voir quels sont les éléments qui permettent de passer avec fluidité d’une étape à une autre dans la conception d’un projet et au contraire ceux qui bloquent ». Un guide devrait être édité en 2021, pour aider tout un chacun d’avancer dans la réflexion, avec la mise en exergue des points de vigilance et les écueils à éviter.

En savoir plus
Grilles d’évaluation Ecobel et critères pour l’éligibilité à Innobel sur le site du GIE Élevages de Bretagne :
www.gie-elevages-bretagne.fr

Label Éco-construire un bâtiment d’élevage
La démarche volontaire Écobel ou éco-construire un bâtiment d’élevage existe depuis 2011. Applicable à toutes les productions, elle est basée sur la démarche HQE® (Haute qualité environnementale), utilisée dans les bâtiments tertiaires et s’appuie sur quatre grands principes : l’insertion dans le site, la limitation du prélèvement de matières premières, de rejets, l’ajustement des besoins en énergie et eau ainsi que la valorisation des énergies renouvelables, la préservation de la santé du personnel et des animaux tout en améliorant leur confort. « En 2011, on parlait encore peu d’évolution climatique, de bien-être animal… Cette démarche de progrès sous forme d’autoévaluation à l’aide d’une check-list à valider est peu utilisée. Elle est certainement arrivée trop tôt », précise Jacques Charlery. Et, ne présentant pas de valorisation à la clé, elle n’est pas incitative. « C’est pourtant un bel outil pour ceux qui veulent une approche différente de leur bâtiment sur ces points. Elle permet également de dresser un argumentaire intéressant, chaque point de la grille étant détaillé dans une fiche (enjeux/ objectifs/références techniques). »

5417
Grille d’évaluation Ecobel.
Mots-clés

Peut vous intéresser

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer