Dossier technique

Accueil à la ferme : le vélo a la cote

Proche du canal de Nantes à Brest et de la rigole d’Hilvern, Fabienne Gicquel accueille de plus en plus de cyclo-randonneurs en période estivale. La ferme bénéficie du label Accueil Vélo.

18487.hr - Illustration Accueil à la ferme : le vélo a la cote

Électrique ou classique, le vélo a le vent en poupe. Les campagnes de promotion ont incité les touristes à remiser la voiture pour parcourir la campagne à bicyclette. Le temps d’une randonnée de quelques jours sur des circuits bucoliques, bien signalés et de plus en plus accueillants. Labellisée Accueil Vélo, la ferme de la Cavalerie, à Saint-Gonnery (56), contribue à offrir un service de qualité à ces cyclo-randonneurs, pour une ou plusieurs nuits, à quelques centaines de mètres du canal qui traverse la Bretagne, d’est en ouest.  Un faible investissement « Depuis 2001, nous avons 3 gîtes et une chambre d’hôtes », indique Fabienne Gicquel, installée avec son mari Rémy, et depuis peu, son fils Guillaume. « En été, nous louons l’un des gîtes en chambre d’hôtes car nous avons beaucoup de demandes à la nuitée, par des cyclistes. Notre capacité d’accueil dans les deux chambres est limitée, par la taille de la table, à 8 visiteurs  ». Cette nouvelle activité d’accueil de vététistes de passage a nécessité quelques aménagements. « L’investissement est léger. À la ferme, nous avons des locaux pour abriter les vélos, de l’eau, de l’électricité et du petit matériel pour diverses réparations ». Les réservations peuvent se faire par téléphone, en ligne sur le site Internet, à l’office de tourisme ou sur le site Accueil Vélo. « Nous ne laissons jamais de vacancier sans solution d’hébergement. Nous avons un groupe Whatsapp entre hébergeurs locaux. En Centre-Bretagne, nous avons intérêt à être solidaires ».  Visite de ferme proposée L’accueil débute à 17 h. « Ceux qui arrivent avant peuvent se reposer sous une pergola, avec une table extérieure. Le soir, ils peuvent manger sur place. Je leur propose un panier-repas (entrée, plat chaud, dessert) ; ils ont aussi la possibilité d’acheter ce qu’ils veulent dans notre petit magasin ou de s’arrêter, avant d’arriver, sur leur parcours, pour…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article