Une maternité liberté au lycée La Touche

dd8580.hr - Illustration Une maternité liberté au lycée La Touche
La maternité comprend deux salles de 22 places.

Après avoir modernisé son atelier lait et investi dans une unité de méthanisation, le lycée de Ploërmel met son élevage de porcs à niveau, avec une maternité neuve de 44 places. « Nous voulons conforter notre position dans la formation porcine en Bretagne ». C’est en ces termes que Bruno Heurtebis et Pierre Camenen, respectivement directeur et président du lycée, ont justifié la construction d’une nouvelle porcherie lors d’une conférence de presse organisée par des élèves de BTS productions animales*. L’outil, déjà en service, devrait conforter les bonnes performances de l’élevage. Les 170 truies, conduites en 7 bandes, sevrage à 28 jours, affichent des performances zootechniques qui se situent dans le tiers supérieur du groupement Evel Up, avec, par exemple, plus de 3 000 kg vendus par truie présente. [caption id=”attachment_55353″ align=”aligncenter” width=”720″] La case rectangulaire liberté permet à l’éleveur d’agir en sécurité.[/caption] Adaptée aux élèves L’atelier comprend deux salles de 22 places. Il occupe 60% de plus de place que l’ancienne maternité, en raison de la possibilité pour les truies de se mouvoir dans leurs cases rectangulaires. D’autres choix techniques forts ont été réalisés : la ventilation centralisée attire l’air vicié vers un laveur. Un cooling est installé à l’entrée pour rafraîchir l’ambiance en période estivale. Les caillebotis sont en fonte sous les mères et en plastique dans la case. Les cloisons sont équipées de trappes pour faciliter la sociabilisation des porcelets de différentes portées, afin d’éviter les bagarres à l’entrée en post-sevrage. La configuration globale permet, au besoin, d’utiliser un robot de lavage (absence d’obstacles). L’alimentation est manuelle et à sec (petits nourrisseurs au-dessus des auges) pour permettre aux élèves de se rendre compte du volume consommé par chaque truie (impossible en alimentation à la soupe). Chacune des salles comprend une zone pédagogique dont la surface équivaut à deux cases. Un hall…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Tags :
Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article