Événements

Montbéliarde au Space : Victoire sur un air de Madison

Le juge franc-comtois a récompensé des Montbéliardes présentant puissance et solidité pour cette première race mixte au niveau national.

C’est sur la danse de Madison, appartenant au Gaec Le Febvrier, des Forges-de-Lanouée (56), que s’est terminé l’interrégional de la race montbéliarde. Lajeune vache en 2e lactation a été sacrée Championne jeune puis Grande championne de la race au Space 2019. Elle a séduit le juge Samuel Sarray, venu de Franche-Comté, par « sa facilité de déplacement, la solidité de ses aplombs et un parallélisme bluffant de ses membres arrière ». Deux critères qui l’ont distinguée de la Championne adulte, Jamaïque, du Gaec des Trois Forêts (44), qui s’est pourtant fait remarquer par « la puissance générale qu’elle dégage, la largeur de sa poitrine et de son bassin, la hauteur de ses attaches arrière… rassemblant ainsi tous les atouts de la race pour s’adapter aux conditions extrêmes ».
L’animal morbihannais s’est aussi vu attribuer le prix de la Meilleure mamelle adulte : « Elle a une mamelle haute et beaucoup de force dans le support, gage de productivité et de longévité. »

La longévité, le point fort de la race

Du côté des vaches en 4e lactation et plus, « section pouvant vanter la longévité de la race » avec « des animaux exceptionnels », c’est Hexode, de l’EARL Dabo (53), qui a terminé première de section, pour « sa puissance, la largeur de son bassin, et sa mamelle avec beaucoup de solidité. »
Le prix de Meilleure laitière, avec ses 8 867 kg en 5e lactation, a été décerné à Gédéesse, de la SCEA de la Raminais (35). Kermesse, appartenant à Le Crom Dominique, Évellys (56), a quant à elle, reçu le prix de Meilleure mamelle adulte, avec « une largeur et une hauteur exceptionnelle de l’attache de sa mamelle et ses trayons idéalement placés. »

Extrait de palmarès

Grande championne, Championne jeune et Meilleure mamelle jeune :
Madison, Gaec Le Febvrier, Forges-de-Lanouée (56),
Championne adulte :
Jamaïque, Gaec des Trois Forêts, Abbaretz (44),
Meilleure mamelle adulte
Kermesse, Le Crom Dominique, Évellys (56),
Meilleure laitière :
Gédéesse, SCEA de la Raminais, La Chapelle-du-Lou-du-Lac (35),
Vache 1re lactation :
1. Nokia, EARL Le Gall Olivier, Brélès (29),
3. Maya, Gaec du Bois Mogaly, Saint-Maudan (22),
4. Nausica, Gaec Le Febvrier,
Vache 1re lactation :
1. Marmotte, Gaec Le Gazon-Forgerit, Mareuil-sur-Lay-Dissais (85),
Vache 2e lactation :
1. Madison, Gaec Le Febvrier,
2. Majesté, EARL Montbelys, Iffendic (35),
3. Lambada, Gaec Saint Aydes, Pluduno (22),
7. Lolistar, EARL de la Villechere, Val d’Izé (35),
8. Lirina, Gaec des Domaines, Saint-Rémy-du-Plain (35),
Vache 3e lactation :
1. Jamaïque, Gaec des Trois Forêts,
2. Jolie, Gaec des Champs Blancs, Plœuc-L’Hermitage (22),
Vache 4e lactation ou plus :
1. Hexode, EARL Dabo, Bourgon (53),
3. Kermesse, Le Crom Dominique,
4. Violette, Le Crom Dominique, 6. Gédéesse, SCEA de la Raminais,
7. Huche, Prudor Charly, Les-Portes-du-Coglais (35),
8. Jully, EARL Le Gall Olivier.

 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer