DossiersTop

La traite au quotidien

On ne s’ennuie jamais à faire le tour de Bretagne des installations de traite. En la matière, chacun à sa propre vérité. Il y a des éleveurs qui ne voient dans la traite qu’astreinte et contrainte. D’autres qui sont usés physiquement par les mêmes gestes répétitifs matin et soir. Ou encore, les mordus de technologies qui préfèrent suivre leurs animaux sur des écrans à travers des indicateurs multiples… Rien d’étonnant qu’ils optent pour le robot, une technologie qui existe depuis maintenant 30 ans et qui gagne en fiabilité et en précision à chaque génération. Le constat est là : les automates de traite concentrent aujourd’hui 60 % des installations neuves en Bretagne.

Pourtant, 89 % des producteurs de lait de la région entrent encore quotidiennement dans une fosse de traite traditionnelle pour recueillir le fruit de leur travail. Du vieil épi 30° qui a fait son temps mais ne coûte rien à l’investissement dans une installation flambant neuve en TPA, il y a un monde. Mais l’important est de s’y retrouver. Peu importe le contexte, certains adorent traire. Profiter de ce moment privilégié avec ses animaux mais aussi avec soi-même. Chacun voit midi à sa porte. Une chose est sûre, tant qu’il y aura des vaches laitières, il y aura des traites.

Au sommaire de ce dossier :

Mots-clés

Peut vous intéresser

Fermer