DossiersTop

Des mamelles bien traites et bien traitées

Prendre du recul sur les mamelles

Retourner à l’école sur la santé des mamelles ? Une idée si pas bête. Ce printemps, les deux jours à Plérin (22), animés par Marylise Le Guénic, vétérinaire à La Chambre régionale d’agriculture, ont rassemblé une poignée de Bretons. Autour de la table, personne n’a pourtant de gros problèmes de qualité du lait chez lui. « En ce moment, il n’y a pas de cellules au Gaec et c’est agréable. Mais comme j’ai toujours le nez sur les mamelles, je suis venue prendre du recul et les voir autrement », raconte Annie. Maxime, salarié non issu du milieu agricole, veut, lui, en savoir davantage car la qualité du lait est une responsabilité quotidienne qu’on lui confie. Océane, après 4 ans de comptabilité, s’installe avec ses parents : « On a tendance à reproduire par habitude les pratiques de ses prédécesseurs. J’ai envie d’élargir ma vision. » Enfin, Patrick maîtrise bien son aire paillée et a rénové sa salle de traite.« Mais, vu l’impact économique de la santé mammaire, on peut toujours faire mieux… » Du b.a.-ba du fonctionnement de la mamelle et des bactéries aux résultats des dernières études, en passant par de nombreuses astuces et recommandations, chacun repart avec des réponses et des idées pour faire baisser la pression des pathogènes et alléger la charge mentale qui peut être associée à la rigueur pour assurer une bonne santé mammaire.

Au sommaire de ce dossier

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer