Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

La session Chambre régionale interrompue par des éleveurs excédés

A Plérin, le rendez-vous du réseau des Chambres d’agriculture de Bretagne a été perturbé par l’irruption de 70 syndicalistes. Une action qui annonce les opérations devant les laiteries mardi 6 juin.

Ce mardi 30 mai, à Plérin (22) s’est tenue la session des Chambres d’agriculture de Bretagne. Un rendez-vous à la thématique symbolique : “Producteur de lait demain : qui sera le patron de l’entreprise ?” Alors que les présentations allaient bon train et qu’une délibération relative à la situation économique critique des agriculteurs bretons était présentée, 70 producteurs de lait, portant les bannières de la FDSEA et de Jeunes Agriculteurs, ont fait irruption.

« Une manière d’amorcer une nouvelle période de mobilisation et d’actions dans toute la région alors que les laiteries coopératives annoncent des prix autour de 300 € sur les mois d’été quand nos points d’équilibre se situent à 340 € », ont expliqué les responsables de la section laitière des syndicats. Pendant plus d’une heure, les prises de paroles de syndicalistes représentant « une base excédée » se sont succédées. Interpellant les politiques, les responsables de coopératives et les représentants de l’Administration…

session-chambre-3

Les dépôts de bilan se multiplient

« Chez certains, les ETA refusent de semer le maïs. Partout, les dépôts de bilan se multiplient. Un atelier moyen a creusé un trou de trésorerie de 45 000 € en trois ans. Le revenu de l’éleveur laitier s’est encore étiolé pour se situer à 354 € par mois… La situation est dramatique », se sont emportés les manifestants devant une tribune à l’écoute. Pointant du doigt les industriels laitiers, ils ont dénoncé « une filière économique en train de détruire sa base. »

Après des échanges fournis sur la responsabilité de chacun, les syndicalistes ont posé « un ultimatum » aux laiteries : « Mardi, nous vous rendrons visite et attendons une réponse immédiate sur le prix pour une dynamique laitière positive qui n’exploite pas les producteurs… »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer