Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

“Nous ne sommes pas des empoisonneurs”

Lors d’une réunion citoyenne, une délégation d’agriculteurs s’est rendue à Cavan pour faire face au maire de Langouët à l’origine du fameux arrêté anti-pesticides.

Dans la foulée de la récente manifestation de soutien aux projets d’unités de méthanisation à Plouha, la FDSEA et Jeunes Agriculteurs des Côtes d’Armor poursuivent leurs opérations de communication. « Il y a bien sûr les collectifs anti-projets agricoles auxquels nous voulons faire face pour ne pas laisser seuls ceux qui veulent entreprendre », rappelle les responsables syndicaux. « Mais il y a aussi actuellement de nombreuses réunions citoyennes qui s’organisent à travers le territoire. Les gens ont envie de se regrouper, de s’exprimer, d’échanger, de poser des questions…  Les agriculteurs ont le devoir d’être présents dans ces discussions pour expliquer, pour sensibiliser, pour détailler les enjeux de notre secteur. Nous devons participer, prendre la parole, envoyer des messages au plus près de chez nous. Si nous sommes absents ou si nous nous taisons, nous laissons le champ libre à l’organisation d’associations ou de groupes avec lesquels le dialogue devient ensuite très compliqué. »

Un invité symbolique

Samedi 22 février justement, à Cavan, à l’approche des élections municipales, était organisé un Forum de l’écologie. Dans ce rendez-vous ouvert aux citoyens, les trois têtes de liste se présentant sur la commune ont pris la parole pour exposer leur vision et leur programme pour la mairie en termes d’enjeux environnementaux. En ouverture, Daniel Cueff, maire de Langouët (35) très médiatisé suite à son arrêté antipesticides, a pris la parole pour livrer son point de vue. Un invité « symbolique et marquant » dont la présence a motivé les responsables des deux syndicats agricoles à organiser l’opération « Nous ne sommes pas des empoisonneurs pour un discours de vérité » pour combattre « la stigmatisation » dont le secteur est victime. Près de 80 agriculteurs ont ainsi participé à l’action pour porter ce message de la profession auprès de l’assemblée. Ils ont, au cours de la rencontre, eu l’occasion de questionner Daniel Cueff sur les pesticides, les zones de non-traitement (ZNT)… Si de nombreux gendarmes étaient présents pour accueillir les représentants du monde agricole, les débats se sont déroulés dans le calme.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer