En brefEnergies et environnement

Un site régional dédié à la conversion bio

Le site Internet www.produirebioenbretagne.fr est lancé pour répondre aux demandes des agriculteurs en recherche d’informations sur la conversion à l’agriculture biologique.

« Beaucoup d’agriculteurs et de porteurs de projet se posent des questions sur un passage ou une installation en agriculture biologique. Il y a environ 2 ans, nous avons créé un pôle conversion en Bretagne. Aujourd’hui, la fédération régionale des agriculteurs biologiques (Frab) et les Chambres d’agriculture de Bretagne, avec les partenaires du pôle conversion, nous lançons un portail Internet partenarial dédié à la conversion bio en Bretagne », annonce Patrick Guillerme, président de la Frab, lors du lancement officiel du site le 16 mars sur l’exploitation laitière en conversion de Bernard Delaunay, à Javené (35).

De g. à dr. : Didier Maroy, chef de service Draaf ; Évelyne Gautier- Le Bail, conseillère régionale ; Patrick Guillerme, président de la Frab ; Bernard Delaunay, producteur laitier en conversion ; Patrice Le Penhuizic, Chambre régionale d’agriculture ; Pascal Travers, administrateur IBB.
De g. à dr. : Didier Maroy, chef de service Draaf ; Évelyne Gautier- Le Bail, conseillère régionale ; Patrick Guillerme, président de la Frab ; Bernard Delaunay, producteur laitier en conversion ; Patrice Le Penhuizic, Chambre régionale d’agriculture ; Pascal Travers, administrateur IBB.

De g. à dr. : Didier Maroy, chef de service Draaf ; Évelyne Gautier- Le Bail, conseillère régionale ; Patrick Guillerme, président de la Frab ; Bernard Delaunay, producteur laitier en conversion ; Patrice Le Penhuizic, Chambre régionale d’agriculture ; Pascal Travers, administrateur IBB.

Connaître les partenaires

Ce site Internet (www.produirebioenbretagne.fr) vise à donner un premier niveau d’information sur la bio aux agriculteurs. C’est aussi un bon moyen de connaître les différents partenaires et leurs compétences respectives. « L’objectif est de donner les premiers éléments de réponse sur les cahiers des charges, les méthodes d’accompagnement, les aides. On y retrouve aussi des documents techniques, des événements régionaux et des témoignages d’éleveurs bio », déclare Patrice Le Penhuizic, président de la commission bio de la Chambre régionale d’agriculture.

Clarifier son projet

Bernard Delaunay a choisi une conversion en 18 mois pour passer en bio. « Je suis installé depuis presque 30 ans, notre façon de penser et de travailler est en train de changer. Cela fait globalement 10 ans que je réfléchis au passage en bio, mais depuis 2 ans, j’y songe plus sérieusement. Il y a quelques mois j’ai décidé de franchir le pas », témoigne l’éleveur de Javené. Il ajoute : « Il faut vraiment être prêt dans sa tête avant de se lancer et l’arrivée de ce site Internet va permettre aux éleveurs de clarifier leur projet et de savoir vers qui se tourner. C’est un bon outil pour convaincre les sceptiques. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer