Événements

Les éleveurs bretons au concours Normande du SIA 2016

Après le titre de Bière à l’EARL Arondel (devenue depuis le 1er janvier dernier le Gaec Laval Dreams) sacrée Grande championne de la race Normande sur le ring du concours de la race Normande l’année dernière, l’édition 2016 du Salon de l’agriculture n’aura pas eu la même saveur pour la Bretagne. En effet, aucun Prix d’honneur, pas même un premier prix de section. Ce n’était pas l’année des vaches de la région.

Des porte-drapeaux d’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Amor

Pourtant plusieurs élevages porte-étendards venus d’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor avaient fait le déplacement pour défendre fièrement leurs chances et leurs couleurs : l’EARL Delalande (35) à Châteaubourg (35), le Gaec de Calan à Pléboulle (22), l’EARL Moisan à Janzé (35), le Gaec Mahouin-Grouazel à la Chapelle-Janson (35) et donc le Gaec Laval Dreams à Amanlis (35). Cette exploitation, chez Isabelle et Jean-Michel Arondel,  qui accueillera d’ailleurs la prochaine vente PMS cet été.

Retrouvez ici une sélection d’images des vaches bretonnes et de leurs présentateurs, ainsi que de certaines figures des rings. Concentration, calme dans les regards, tension sur les visages, stress… Encore une fois, les participants sont passés ont vécu beaucoup d’émotions.

Jacques Delaunay au jugement

Sur le sable, après le costarmoricain Jean-Yves Abraham installé à Evran (22) en 2015, c’était cette fois le tour du brétilien Jacques Delaunay, éleveur à Parigné (35), d’officier dans le costume de juge. Celui-ci a souligné « la qualité de la préparation et la présentation des animaux tout au long de la journée ».

En fin de concours, il a finalement désigné Clochette (Parapet x Messager), à l’EARL Dumesnil Thomas à Rouelle (61), Meilleure laitière de la race, Championne adulte et enfin Grande championne Normande de Paris 2016. Une consécration pour cette vache habituée du ring de Paris et des secondes places à l’heure des prix d’honneur. Parfois surnommée « Poulidor », cette vache de l’Orne s’offre enfin le sacre après lequel elle courrait depuis des années.

Toma Dagorn

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer