ÉlevageÉvénementsTop

Normande : à Paris, Hamilton tient la corde

Après avoir été sacrée au Space, Hamilton poursuit sa course victorieuse en remportant le titre à Paris. La Bretagne, plutôt discrète, s’est distinguée grâce à Djakarta, au Gaec du Désert en Ille-et-Vilaine, désignée Meilleure laitière.

« Aujourd’hui, j’ai trouvé sur le ring deux belles championnes, Hamilton et Jerricane : lumineuses, harmonieuses, bien cousues d’un bout à l’autre, présentant d’excellentes qualités fonctionnelles », appréciait le juge Jean-Philippe Dechange en fin de journée. Après avoir jugé le Space 2015 puis Paris 2016 en race Prim’Holstein, celui-ci était de retour sur le ring de la capitale pour diriger son « premier grand concours en Normande ». L’éleveur de l’Orne expliquait que « pour passer de l’une à l’autre, l’important était de bien calibrer dans sa tête son modèle de vache ».

Avant de préciser : « J’ai grandi avec les deux races. Et aujourd’hui, mon troupeau de 65 vaches est composé de manière équilibrée des deux races. Nous avons normandisé ces dernières années car l’élevage est engagé en camembert AOC. » C’est d’ailleurs un animal « moderne » que tous les éleveurs, selon lui, aimeraient avoir chez eux qu’il a désigné Grande championne : Hamilton (Arantilly x Redondo), à Christian Tacheau, dans la Sarthe, était « un cran au-dessus des autres ».

Après le Space en septembre dernier, cette 3e lactation est sacrée à Paris. « Sans être exceptionnelle dans ses dimensions, cet animal n’a aucun défaut de la tête à la queue. Un super dessus, de la solidité partout, des membres de qualité qui la mettent en valeur à la marche, une bonne mamelle bien préparée… C’est une vache de show et d’élevage à la fois. »

L’autre vache en forme de la journée, désignée Championne jeune, s’appelle Jerricane (Alma x Tonifiant), à Colette Lequertier dans la Manche. Après avoir gagné sa section au Space dernier, elle confirme. « Cette primipare a beaucoup d’allure : très complète, pleine d’avenir, marquée par une harmonie générale qui la démarque des autres jeunes animaux. »

« Des mamelles parfaites techniquement »

Un peu plus tôt, à l’heure des Prix de meilleures mamelles, Jean-Philippe Duchange avait insisté : « C’est l’organe le plus sollicité chez la vache laitière. On lui demande de faire du lait et d’en faire longtemps. » En désignant Gaufre (Alma x Raisinnoir), à l’EARL Dumesnil Thomas dans l’Orne, chez les adultes et Inesse (Royal Holl x Singleton), à Luc Destres dans la Manche, chez les jeunes, il a mis en avant « des pis parfaits techniquement, alliant qualité de ligaments et d’attaches et bonne texture, gage d’une bonne longévité ».

La doyenne Djakarta, au Gaec du Désert en Ille-et-Vilaine, a été désignée Meilleure laitière.
La doyenne Djakarta, au Gaec du Désert en Ille-et-Vilaine, a été désignée Meilleure laitière.

Cette année, si la Manche a collectionné les honneurs, la Bretagne a, elle, eu du mal à tirer son épingle du jeu. Notons les deux 2e places de section de Gascogne (Unnoel x Rarmeleuc), à Jean-Michel Jéhan à Merdrignac (22), chez les femelles en 4e lactation et Djakarta (Saintyorre x Nivea), au Gaec du Désert à Louvigné-du-Désert chez les 5e lactation et plus. Et surtout, le Prix d’honneur de meilleure laitière attribuée à cette dernière, doyenne du concours.

Extrait de Palmarès du concours Normande
  • Grande championne, Prix d’honneur adulte, Prix des femelles en cours de 3e lactation : Hamilton, à Christian  Tacheau, à Cormes (72).
  • Prix d’honneur jeune, Prix de section 1B des femelles en 1re lactation : Jerricane, à Colette Lequertier, de Saint-Martin d’Audouville (50).
  • Meilleure mamelle adulte : Gaufre, à l’EARL Dumesnil Thomas, à Domfront-en-Poiraie (61).
  • Meilleure mamelle jeune : Inesse, à Luc Destres, à Saint-Sauveur-le-Vicomte (50).
  • Prix de la meilleure laitière : Djakarta, au Gaec du Désert, à Louvigné-du-Désert (35).
  • Prix de la meilleure fromagère, Prix de section des femelles en 5e lactation et plus : First Lady, au Gaec Piou-Toublanc, à Mauges-sur-Loire (49).
  • Prix de la meilleure bouchère : Intérim, au Gaec de la Noblière, à Percy-en-Normandie (50).
  • Prix de section des femelles en 4e lactation : Gamine, à la copropriété, Gaec La Lamberdière, Gaec Cahorel, EARL Groucy, à Brecey (50).
  • Prix de section des femelles en 2e lactation : Initiale, au Gaec Villain Hervy, au Mesnil-Garnier (50).
  • Prix de section 1A des femelles en 1re lactation : Lavande, au Gaec Besniard Frères, à Ausnou-sur-Orne (61).
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer