DossiersTop

BRETAGNE, TERRE D’ÉLEVAGE

Polyculture-élevage, le modèle idéal ?

La Bretagne a trouvé son credo économique dans l’élevage, accompagné du secteur agricole et le milieu agroalimentaire qu’il draine. Si la SAU agricole bretonne se maintient, les effectifs animaux en baisse ces dernières années questionnent.

Rassemblant une diversité de modèles de production, le système polyculture-élevage breton présente de nombreux atouts. Atouts agronomiques d’abord, via des rotations longues et diversifiées qu’il permet, combinées à la valorisation des effluents organiques sur prairies et cultures. Atouts sociaux ensuite car créateur d’activité et d’emploi sur tout le territoire rural breton. À bien des égards, le système polyculture-élevage breton apparaît un modèle agricole capable de s’adapter aux nouveaux défis sociétaux, environnementaux et climatiques des années à venir. Capable aussi d’être, non pas un problème, mais une solution à ces mêmes défis.

Dans ce dossier, experts, élus et agriculteurs témoignent en ce sens et montrent les limites d’un système agricole végétal et sans animaux.

Au sommaire de ce dossier

État des lieux et prospectives

Bases de la fertilisation

Intérêt des prairies

Cultiver ses protéines

Valoriser les effluents organiques

Valoriser le bois avec des fermes bas-carbone

Organisation du travail pour concilier élevage et culture

Impact sur l’emploi au niveau des territoires

Regard sur une autre région

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer