Les avantages de la prairie dans la rotation

12126.hr - Illustration Les avantages de la prairie dans la rotation
Dans un système polyculture-élevage, les animaux valorisent les prairies et les fertilisent.

Dans le Grand Ouest, les prairies occupent plus de 40 % de la SAU. Actrices incontournables des rotations en système polyculture-élevage, elles sont source de fourrage et offrent de nombreux avantages agronomiques. Composante essentielle des élevages bovins et ovins bretons, l’herbe a toute sa place dans les rotations et se doit d’être menée comme une culture à part entière afin d’en tirer tous les bénéfices. D’après la Draaf Bretagne, la surface totale des prairies bretonnes en 2021 atteignait environ 674 000 ha, soit environ un quart du territoire régional. Un sol mieux structuré et plus vivant Dans un système polyculture-élevage, la Chambre d’agriculture de Bretagne recommande, si possible, de mettre en place des rotations longues avec des prairies maintenues pendant 5 ans minimum sur l‘ensemble des parcelles, suivies par 2 à 3 ans de cultures. En cas de pâturage, les prairies peuvent être mises en place pour 8 à 10 ans. Outre l’apport d’un fourrage équilibré et peu cher, les prairies possèdent également des avantages agronomiques non négligeables au sein de la rotation. Elles ont un effet structurant important, notamment lors d’une association graminées-légumineuses. Dans ce cas, la complémentarité des racines pivotantes et fasciculées exacerbe le phénomène de restructuration en raison de leur développement à différentes profondeurs. Les prairies contribuent également à augmenter le taux de matière organique grâce à leur faculté à stocker du carbone. Une parcelle en herbe pendant plusieurs années bénéficie alors d’une meilleure portance, se ressuie plus vite et est moins sensible à l’érosion. Enfin, les micro-organismes et la faune peuplant les sols prairiaux contribuent également à la formation d’humus, à l’augmentation de la porosité et au maintien de la terre et des nutriments. [caption id=”attachment_67307″ align=”aligncenter” width=”720″] Une association graminées-légumineuses a un fort pouvoir structurant.[/caption] Maîtriser des adventices Une prairie bien implantée offre aussi une couverture permanente du…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article