DossiersTop

Élections Chambre d’agriculture Bretagne 2019, l’heure du débat

Une chance inouïe. Comme tous les 6 ans, chaque agricultrice, agriculteur, salarié, ancien exploitant est appelé à élire les nouveaux membres de la Chambre d’agriculture qui seront la voix de la profession auprès des pouvoirs publics jusqu’en 2025. Faut-il le rappeler : c’est un droit précieux offert par les démocraties de pouvoir choisir ses représentants avec ce principe d’universalité du suffrage : « un homme = une voix ». Et, à cet égard, un taux de participation élevé aux prochaines élections, qui se dérouleront du 14 au 31 janvier, donnera encore plus de poids aux élus agricoles face aux pouvoirs publics.

C’est dans ce dessein d’inciter au vote que Paysan Breton a organisé un débat au sein de la rédaction lundi 7 janvier à Plérin. 117 contributions de lecteurs – que la rédaction remercie vivement pour la pertinence de leurs questions et de leurs réflexions – ont constitué le socle des thèmes abordés au cours de cet échange entre les représentants bretons de la Confédération paysanne, de la Coordination rurale et de la FDSEA. Revenu, charges, travail, partage du foncier, installation, transmission, demande sociétale, environnement sont – sans surprise – apparus comme les principaux sujets de préoccupation des agriculteurs.

Des nuances, voire souvent de profondes divergences, existent évidemment entre les solutions proposées par les trois forces syndicales pour affronter les problèmes rencontrés par la profession et accompagner l’agriculture sur les chemins de l’avenir. Mais ce débat a aussi montré que les trois syndicats partagent en commun la volonté de préserver et renforcer la vitalité économique et sociale des territoires ruraux bretons. Chacun à sa façon. Aux électeurs à présent de choisir.

Au sommaire du débat :

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer