ÉlevageFinistèreSur abonnement

L’élevage nourrit les sols peu propices aux cultures

SCEA Paul, Scrignac (29)

Dans un territoire froid avec des sols peu profonds, l’élevage permet de valoriser ces terres en fertilisant les cultures et les pâtures. « Nos sols sont peu profonds et froids, il y a beaucoup de cailloux. Il nous faut absolument optimiser les unités d’azote de nos déjections car sans azote, pas de rendement en culture »,…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer