Côtes d'ArmorÉlevageSur abonnement

Moins de 80 €/1 000 L avec des vaches à haut potentiel

EARL Douard, à Yvignac-la-Tour (22)

Pierre Douard est sur une base de maïs ensilage + soja toute l’année. Pour maîtriser son coût alimentaire, il diminue au maximum ses concentrés dès que ses pâtures ou ses dérobées sont de bonne qualité. « Je ne suis pas pour le tout herbe mais pour autant je cherche à profiter au maximum des parcelles…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer