À l'étrangerCulturesSur abonnement

Le Brésil va-t-il subir sa plus mauvaise récolte ?

Une des fragilités du commerce mondial repose sur une production de maïs en dérobée, dans le Mato Grosso, destinée à l’exportation et aux rendements aléatoires. La « Safrinha », nom donné à la ‘petite récolte’ du maïs implanté en dérobée depuis les années 2000 après du soja, représente aujourd’hui 70 % de la production du maïs au Brésil….

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer