À l'étrangerCulturesSur abonnement

La Chine a surpris par son appétit vorace

Avec des importations records de grains, la Chine met le feu au marché. 26 millions de tonnes importées en 2020-2021, principalement achetées auprès des USA et de l’Ukraine. La projection semble identique pour la campagne qui vient. « Avec une telle frénésie, le maïs continuera à être le ‘driver’ sur le marché en 2021-2022 », projette Sébastien Poncelet,…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer