CulturesSur abonnement

Un couvert économique et facile à semer

Triskalia a organisé une journée dédiée à l’agriculture de conservation. Au programme : témoignage d’un producteur qui a abandonné le labour, et visite d’une parcelle d’essai de dérobée et de couverts végétaux. « Plus on labourait profond, mieux c’était », résume Philippe Marchand, agriculteur installé à Éréac (22), lors d’une formation sur l’agriculture de conservation,…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer