CulturesFinistère

Des maïs plus laitiers ?

Les semis précoces, la sécheresse du printemps et les jours chauds de juin et juillet laissaient craindre un millésime maïs 2017 compliqué.

Finalement, le retour de l’eau cet été aura été salvateur. Les dates de récoltes ont été globalement les mêmes que l’année passée dans les zones précoces (Golfe du Morbihan, sud des côtes d’Armor) voire plus tardives dans toutes les zones bien arrosées (Centre Bretagne et Finistère). Si les récoltes sont terminées dans les zones précoces, elles battent leur plein sur toute la partie nord de la Bretagne et devraient s’étaler jusqu’à la fin octobre.

Côté qualité, même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions, les maïs seront sans doute plus laitiers que l’année passée grâce à des taux de matière sèche maîtrisés et une fin de cycle moins rapide (l’année dernière, de nombreux silos avaient été réalisés à plus de 38 % MS).

Côté rendement, les premiers retours terrains sont très positifs avec des rendements élevés et supérieurs à l’année passée dans la majorité des zones. Reste à attendre décembre pour faire un point plus précis sur les résultats de cubage et de qualité.

analyse-mais

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer