Élevage

Le retour de la gale

Les symptômes de la gale sont caractéristiques : les brebis se grattent, se mordillent et se frottent sur tous les supports possibles. Leur laine tombe en lambeaux. Celle des agneaux présente des taches blanchâtres. « Faire établir un diagnostic est indispensable car il y a trois types de gale, souligne Delphine Audureau, vétérinaire à la coopérative départementale agricole Action Sanitaire de la Haute-Vienne. Le vétérinaire procède simplement à un grattage de la peau ». Cette maladie, due à un acarien est en effet très contagieuse. « Les brebis du même troupeau se contaminent rapidement mais celles des voisins également, ajoute-t-elle. Il suffit que la brebis malade se frotte à un poteau de clôture pour qu’un animal indemne situé de l’autre côté se contamine ».« En règle générale, une ou deux injections d’endectocides à 8 jours d’intervalle suffisent, indique la vétérinaire. Mais attention, il y a plusieurs conditions à cela. Tout d’abord, les animaux doivent tous être traités, y compris les agneaux (prendre en compte le délai d’attente pour la commercialisation). Et le traitement doit être fait le même jour ! Enfin, un vide sanitaire de 4 semaines ou le traitement du bâtiment avec un produit contre la gale est indispensable ». Depuis peu, il semblerait qu’apparaissent des cas de résistance à l’ivermectine. « Dans ce cas, la baignade est la seule solution, lorsque la température extérieure le permettra ».

Source : Ciirpo

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer