Le silo facilite la distribution

10441.hr - Illustration Le silo facilite la distribution
Le maïs est stocké en silo tour.

Cyril Montier a automatisé le remplissage de sa mélangeuse en stockant son maïs ensilage en silo tour. Les pertes sont nulles, la ration est fraîche tous les jours. « Le stockage est le 1er maillon d’un système d’automatisation de la distribution du fourrage », résume Cyril Montier. L’éleveur, associé à Vincent Lenoir au sein du Gaec de Mezerais, a fait le choix de conserver son ensilage de maïs dans un silo tour capable de stocker entre 350 et 375 t de MS avec une emprise au sol très faible. Achetée d’occasion, cette tour est la même que celle utilisée en stockage de maïs grain en élevage porcin. À l’usage, « le désilage est très simple, il n’y a pas à débâcher. La ration est fraîche tous les jours, il n’y a pas de perte, contrairement à un stockage classique à plat ou 5 % du tas est perdu ». La totalité du front d’attaque est gratté quotidiennement, il n’y a pas d’échauffement du tas, même en été. Ce silo hermétique empêche les pluies de dégrader la qualité du fourrage et permet surtout de s’affranchir des attaques d’étourneaux. Pour nourrir le troupeau de la ferme, un bras de désilage vient gratter grâce à une chaîne tendue sur le front d’attaque. Cette désileuse équipée de 2 roues centrales et d’une roue extérieure dispose d’un balai, qui frotte les parois et laisse l’intérieur du silo toujours propre. Elle est montée à l’aide d’un treuil sur le haut du silo une fois la récolte terminée. Une turbine vient aspirer le maïs pour l’envoyer directement dans le bâtiment où se situe la remorque mélangeuse. « Le temps de fonctionnement de la turbine est programmable, son débit est de 70 à 80 kg d’ensilage à la minute. Le chargement de la mélangeuse peut se faire seul ». Ensilé en brins longs…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article