Événements

L’innovation, moteur au salon du Space

L’innovation omniprésente au salon du Space s’illustre par exemple au travers du challenge de femelles génotypées en Limousine, ou des nouvelles technologies sur la plate-forme R&D.

La 29e édition du Space se tiendra du 15 au 18 septembre à Rennes (35). À l’honneur lors de la journée des races à viande le mardi, la Limousine va créer l’événement en mettant en avant la génomie à différents moments. Lors du Festival génétique national qui réunira les 84 meilleurs animaux de la race, aura lieu le challenge de femelles génotypées. Une première en races bovines. Le prix cumulera note génomique et note morphologique du juge.

Vente de mâles Limousins génotypés

Autre temps fort pour la Limousine, la présence de 3 à 4 animaux dans la vente aux enchères inter-races, à partir de 16 h 30 le mercredi. « Tous les animaux de cette vente seront génotypés, y compris les jeunes mâles limousins », précise Jean-Yves Rissel, responsable des présentations animales du salon. Autre preuve d’ouverture du Space, la présence d’animaux croisés en Normande, suite à la demande des responsables de la race. « Le croisement peut répondre à la problématique de certains éleveurs ou permettre de développer les ventes de notre génétique à l’export. Il va être expérimenté à la station de Trévarez. »
La modernité prendra également place sur la plate-forme Recherche et Développement, baptisée cette année « Je connecte mon élevage. La performance au bout des doigts ». Le numérique est aujourd’hui entré dans le quotidien des éleveurs. 85 % des « agrinautes » utilisent internet tous les jours pour leurs besoins professionnels. « L’agriculture connaît de grandes difficultés, mais continue à évoluer. Nous avons voulu placer la plate-forme dans la prospective, en présentant du matériel déjà sur le marché, mais aussi des technologies en cours de recherche », note André Sergent, responsable professionnel de la plate-forme. Caméra 3 D pour mesurer l’état d’engraissement en bovins, mesures de CO2 en hors-sol, Dac en engraissement de porc, drones pour le suivi sanitaire des cultures, autoguidage du binage… sont des exemples d’outils pour demain. Agnès Cussonneau

Records en perspective

« En porc, la crise est très violente. La filière avicole a connu deux années très difficiles, mais commence à se redresser. Malgré les difficultés, les exposants répondent présents pour le Space 2015 qui devrait dépasser ses records cette année encore. Les secteurs de l’alimentation/santé et de la génétique sont toujours très présents », déclare Marcel Denieul, président du Space. Parmi les 1 260 exposants inscrits, 390 sont étrangers (de 32 pays différents). Des chiffres en hausse par rapport à 2014. Les pays les plus représentés sont les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Italie. Toujours plus large, la diversité des origines des visiteurs est une autre spécificité du Space.

 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer