DossiersÉvénements

Un salon organisé par les agriculteurs et pour les agriculteurs

Rencontre avec Stéphane Nogues, président du salon aux Champs, qui se déroule le 18 et 19 septembre sur la commune de Sévignac (22).
Stéphane Nogues

Qu’est-ce que le Salon aux Champs ?

Le Salon aux Champs est porté par la Fédération régionale des Cuma de l’Ouest. C’est un salon organisé par des agriculteurs et pour des agriculteurs. Ce qui le différencie des autres événements est qu’ici entre autres nous retrouvons des démonstrations de matériels agricoles dynamiques, en situation réelles et sur un site de plus de 30 ha. Les fabricants de matériels agricoles seront présents en nombres ainsi que les partenaires du monde agricole. Différents ateliers techniques sont répartis sur le site avec une grande place laissée aux témoignages d’agriculteurs.

Pourquoi avoir choisi le secteur de Sévignac dans les Côtes d’Armor pour cette édition ?

Cet événement organisé par les Cuma de Bretagne, Normandie et Pays de la Loire se déroule tous les 2 ans. Il tourne sur les 3 régions, il revient donc en Bretagne tous les 6 ans. La dernière édition dans les Côtes d’Armor était en 1995 et cela s’appelait à l’époque le salon des fourrages. L’est du département est une terre de Cuma et le secteur de Broons/Sévignac est idéalement situé car proche de la RN 12. Nous y avons trouvé des équipes de Cuma très motivées pour organiser ce salon et surtout une exploitation qui a mis à disposition un site exceptionnel de plus de 30 ha pour accueillir l’événement et y implanter des cultures qui permettront de faire tourner le matériel en dynamique.

Quel va être le gros temps fort du salon aux champs ?

Une parcelle de 8 ha de maïs va permettre aux visiteurs de voir en dynamique toutes les marques d’ensileuses du marché. En parallèle, des experts vont expliquer comment obtenir un ensilage de qualité. Il sera question de choix variétal, stratégies fourragères, outils et méthode de prévision pour récolter au bon moment, qualité de hachage, conservateur. Nous allons jusqu’à réaliser un silo à maïs pour pouvoir parler tassage, bâchage… et faire de petits rappels qui ne sont pas inutiles. Les ateliers « nouvelles technologies » et « érosion des sols » font aussi partie, entre autres, des choses à ne pas manquer sur le salon.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer