Cultures

Vers des niveaux de reliquats moyens à élevés ?

« Il est encore trop tôt pour donner de réelles tendances aux valeurs de reliquats de cette année, mais l’analyse climatique de l’automne et de l’hiver peut fournir quelques indications », relève Éric Masson, d’Arvalis-Institut du végétal. Les cumuls de pluies enregistrés depuis le 1er octobre sont aujourd’hui inférieurs à la médiane historique de la région, 93 % de la médiane sur la période du 1er octobre 2021 au 9 janvier 2022. En effet, les pluies ont été significativement supérieures aux normales sur septembre (105 %) et surtout octobre (118 %), mais elles ont été inférieures à la normale en décembre (75 %) et très déficitaires en novembre (45 %). Cet indicateur est plutôt favorable à des niveaux de reliquats moyens à élevés. « En revanche, il est plus difficile d’évaluer aujourd’hui les postes de minéralisation et d’organisation de l’azote dans le sol. Seuls les premiers retours d’analyses de reliquats donneront des estimations fiables du niveau de l’année », ajoute-t-il.

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer