Découvertes

Fabrication de jeux bretons, à qui le tour ?

Bruno Guézennec est artisan tourneur à Morlaix. La fabrication de jeux traditionnels bretons et d’ailleurs en bois est une de ses activités qui ne cesse de se développer depuis plusieurs années.

L’atelier de Bruno Guézennec se trouve sur les hauteurs de Morlaix dans la rue qui va du port à la gare en direction de Saint-Martin-des-Champs. En entrant, cette bonne odeur de bois fraîchement travaillé vous indique que vous êtes au bon endroit. Chez Bruno rien ne se perd puisque les chutes de bois et la sciure alimentent le vieux poêle des années 1970 qui trône fièrement au centre de l’atelier. L’artisan fait partie des derniers tourneurs sur bois à exercer ce métier de façon professionnelle en Bretagne. « C’est mon grand-père qui a créé l’entreprise en 1935. À l’époque, il réalisait des sculptures, fabriquait des meubles, des buffets. Le tournage permettait de créer des pieds de table, des barreaux d’escalier… » Il faisait aussi des boules bretonnes en bois de gaïac, un bois dont la densité est une des plus forte au monde si bien que plongé dans l’eau il coule. « Autour de Morlaix les boules faisaient 13 cm de diamètre et possédaient 5 plombs, vers Brest c’était
11 cm avec un seul plomb et dans les Côtes d’Armor 10 cm et sans plomb », précise le tourneur. Le père de Bruno a rejoint l’entreprise dans les années 50, et lui a poursuivi l’activité à partir de 1988.

Dd7634.hr
Bruno Guézennec travaille avec ce tour manuel qu’utilisaient son grand-père et son père avant lui.

Les jeux de quilles très répandus en Bretagne

Les clients de Bruno Guézennec sont principalement des menuisiers, ébénistes et des particuliers qui lui font appel pour des réparations sur des pièces spécifiques de meubles comme des pieds de table qu’il peut recréer à l’identique. La fabrication de jeux traditionnels bretons et autres jeux en bois est venue par hasard. « C’est une association de Locquirec qui, un jour, m’a demandé si je pouvais leur fabriquer des jeux bretons en bois et l’aventure a démarré comme cela.  » Les jeux de quilles étaient très répandus en Bretagne et chaque village avait sa déclinaison par la forme ou la taille des quilles mais aussi par la taille de la boule ou de l’objet qui servait à faire tomber les quilles. À Muel (35), on fait tomber les quilles avec une pièce de bois en forme de tonneau. « Une personne m’a contacté récemment pour fabriquer le jeu de quilles de Trébédan (22) car il y jouait étant jeune. C’est un jeu composé de 9 quilles et d’une boule de 19 cm de diamètre dans laquelle il y a des trous comme dans une boule de bowling.  »

Le hêtre offre un bon rapport qualité/prix

Les jeux traditionnels bretons étaient très présents dans les bistrots. C’était principalement des jeux de table comme le jeu de la grenouille, le billard hollandais ou le birinig. Le principe de ce dernier est de faire tomber un maximum de quillettes en 3 coups à l’aide d’une bille de bois fixée à un mât grâce à une ficelle. « Les clients du bar jouaient la tournée à ce jeu.  » L’artisan utilise principalement du bois de pays : chêne, frêne, sapin, châtaignier. Pour la fabrication des jeux, il préfère le hêtre : « C’est une essence qui offre un bon rapport qualité/prix car il faut que le tarif des jeux reste raisonnable, pour autant c’est un bois qui est très joli et costaud. » Aujourd’hui, tous ces jeux en bois redeviennent d’actualité grâce à la demande des écoles, des associations et des particuliers. « Le plastique n’a plus la cote, la tendance est au durable et au bois.  » Le matériel le plus utilisé par Bruno est le tour manuel qui appartenait à son grand-père. Il se sert aussi du tour à copier qui date de 1980, de la vieille raboteuse, de la scie à ruban, du combiné raboteuse-dégauchisseuse-toupie, de la scie radiale, de la mortaiseuse à bédane carré… Le tourneur n’aime pas réaliser de grosses séries. Il apprécie particulièrement les personnes qui viennent le voir avec un simple plan ou des souvenirs pour créer de nouvelles pièces ou de nouveaux jeux qui pourront reprendre vie grâce à son savoir-faire et son tour à bois.

Louer des jeux traditionnels lors d’événements festifs
Pour se procurer tous les jeux fabriqués par Bruno Guézennec il faut le contacter directement ou passer par l’entreprise Choarioù e Breizh (www.jeux-bretons.fr) qui est spécialisée dans la commercialisation de la plupart des jeux traditionnels de Bretagne. Choarioù e Breizh se déplace dans les écoles, camping, gîte, café… pour réaliser une étude de l’espace disponible, du public et conseiller sur l’achat des jeux traditionnels les plus appropriés. Un accompagnement pour l’utilisation des jeux et la formation des animateurs sont aussi possibles. Pour des événements tels que des mariages ou autres fêtes, Choarioù e Breizh possède une grande diversité de jeux disponibles à la location.

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *