En bref

Pommes de terre : prévisions de rendements inférieurs «de 15 à 25% à la moyenne»

De premiers signaux «indiquent que la prochaine récolte [de pommes de terre] sera beaucoup plus faible, et que les problèmes de qualité constitueront un défi majeur à relever», prévient dans un communiqué lundi 13 août la North-western european potato growers (NEPG), plateforme rassemblant les syndicats de producteurs français, allemands, belges, anglais et hollandais. Avec la sécheresse et les fortes chaleurs ces deux derniers mois, «les experts considèrent que l’on devrait être, au minimum, à un niveau de rendement inférieur de 15 à 25% à la moyenne pluriannuelle» sur la zone du NEPG, note l’association, tout en rappelant qu’il est encore trop tôt pour des prévisions fiables. Les premiers relevés indiqueraient «une différence importante» entre parcelles irriguées et non irriguées.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer