En bref

La FRSEA Bretagne dénonce des importations «massives» de fruits et légumes

Alors que la production française bat son plein, «la distribution continue à importer massivement des tomates, concombres et fraises étrangères», dénoncent la FRSEA et les JA de Bretagne. Dans un communiqué publié le 10 mai, ils pointent des écarts de prix «inacceptables». Le 9 mai, «les tomates grappes étaient payées 0,45 €/kg net aux producteurs, explique Thierry Merret, administrateur de la FRSEA. Il n’est pas rare de les retrouver en rayon à plus de 2 ou 3 €.» Les organisations syndicales demandent que les règles du jeu fixées par la loi Egalim soient «respectées» et «que la distribution, surtout en pleine saison de production, s’approvisionne uniquement en tomates, concombres et fraises françaises.»

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer