Élevage

Porcelets : comment assurer leur sécurité digestive ?

Un aliment 1er âge de qualité se doit d’être un produit appétent permettant d’offrir de bonnes performances zootechniques et une sécurité digestive, visant à réduire notamment l’utilisation des antibiotiques et de l’oxyde de zinc. Le nouvel aliment 1er âge, « Novalia », développé par le service Nutrition de Triskalia,  répond à toutes ces exigences. Témoignage.

Le lycée Agricole du Nivot à Lopérec (29) souhaitait alimenter les porcelets de son nouveau bloc naissage avec des aliments sans antibiotiques au sevrage. L’élevage du lycée a été  repeuplé au cours de l’année 2016. Les premières mises bas ont eu lieu début décembre. Ces porcelets, uniquement issus de cochettes, ont traditionnellement un poids de sevrage plus faible et une sensibilité digestive plus marquée surtout en sevrage 21 jours. « L’aliment 1er âge Novalia, l’innovation proposée par Triskalia, permet de répondre à ce contexte particulier tout en assurant les performances que nous recherchons », expliquent Daniel Coquil, Évelyne Hany et André Morel, intervenants sur l’atelier porcin du lycée du Nivot.

Daniel Coquil, Évelyne Hany et André Morel, intervenants sur l’atelier porcin du lycée du Nivot (29).
Daniel Coquil, Évelyne Hany et André Morel, intervenants sur l’atelier porcin du lycée du Nivot (29).

Un 1er âge innovant assurant la sécurité digestive

Ce nouvel aliment a été conçu pour assurer la sécurité digestive des porcelets, il permet de répondre à la fois aux attentes sociétales de réduction de l’usage des antibiotiques et de l’oxyde de zinc, ainsi qu’aux  performances techniques exigées par les éleveurs. Du fait d’un choix de matières premières plus digestibles par le porcelet, cet aliment limite les facteurs antinutritionnels et allergisants. La partie additive du Novalia est sécurisée pour améliorer la digestibilité de l’aliment. L’appétence a également été maximisée pour favoriser naturellement sa consommation par le porcelet.

Pas de supplémentation

Les porcelets sont issus de truies ayant sevré en moyenne chacune 12,4 porcelets / portée. Dès la maternité, ils ont été habitués à consommer de l’aliment.  Au sevrage, les porcelets ont été mis par portée dans les cases, car homogènes. Les éleveurs souhaitaient éviter le mélange des animaux. En plus du nourrisseur, un « Maxi-Tolva » a été ajouté dans chaque case pour faciliter l’alimentation des porcelets en Novalia. Cet aliment a été distribué sans supplémentation antibiotique ou oxyde de zinc.

Sérénité

Le Novalia a été distribué, dès le sevrage, en réduisant progressivement le nombre de bouillies, passant de 3 jusqu’au troisième jour, à 2 du quatrième au cinquième jour, puis à une seule distribution les jours 6 et 7. « Nous n’avons pas eu besoin d’intervenir sur aucun cochon, et nous n’avons eu aucune perte », souligne Daniel Coquil.

« Quand nous rentrions dans les salles, nous étions tout de suite rassurés  », complète André Morel. « Les déjections des porcelets étaient bien moulées, pas de présence de désordre digestif. Ceci est important pour les performances des porcelets par la suite. Quand nous avons fait les pesées des porcelets à 40 jours, nous étions satisfaits du poids. Car historiquement, à ce stade, avec l’utilisation d’un aliment 1er âge supplémenté, les porcelets pesaient 1,35 kg de moins. Le Novalia est un produit intéressant qui répond parfaitement à nos attentes et nous permet d’être plus sereins ». Les porcelets sont actuellement sous l’aliment 2e âge « Cyberconfort ». Ils sont homogènes, consomment bien et n’ont aucun souci digestif.

Résultat de la 1re bande

Performances Techniques
Poids au sevrage à 21 j d’âge5,43 kg
Poids à 40 j d’âge11,85 kg
GMQ (g / j)305,3 g
Consommation de 1er âge / porcelet (pendant 15 j)4,7 kg

Séréna Fortin – Triskalia

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer