La rampe de pulvérisation localisée Ecorobotix dans un champ

« Nous développons au sein de la coopérative plusieurs outils de désherbage localisé », a expliqué Cloé Lambert, du service agronomie d’Eureden lors d’une des 4 journées ‘La terre nous réunit’ organisées par la coopérative, le 7 juin à Questembert (56). « Débuté en 2016, le partenariat avec Écorobotix aboutit…

un bidon de produits phytosanitaire adapté fixé sur un connecteur pour se vider sans contact avec l'opérateur

Easy Connect est un système de transfert fermé qui permet de réduire les risques d’exposition de l’opérateur aux produits phytosanitaires et d’écoulement dans l’environnement. Les bidons de produits phytosanitaires liquides vont tous être adaptés avec un bouchon spécifique qui permettra l’utilisation de ce connecteur. Fonctionnant sans électricité, ce dernier est…

Personnes devant un bâtiment génisses

Au Gaec les Pâtures Lort, les associés ont pris à bras-le-corps le sujet de la réduction des IFT sur les cultures. Afin de réduire l’usage et le transfert de molécules dans l’eau, des aménagements ont été réalisés, comme un agrandissement des bandes enherbées, le recours à du désherbage mécanique. «…

20072.hr light

Trois mois après la mise « en pause » de la stratégie Ecophyto 2030, les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique ont présenté la version finale du plan le 6 mai. « Ces trois mois ont permis de gagner en lisibilité vis-à-vis du monde agricole. Rien n’a été supprimé. Il n’y a…

20027.hr light

« Comme en 2023, au 1er mai, nous n’avions pas encore sorti le semoir. Cette année, les derniers jours d’avril, le vent avait bien séché les parcelles. Mais les quelques passages pluvieux successifs jusqu’aux premiers jours de mai ont repoussé le démarrage », rapporte Stéphane Prigent, installé à Rosnoën et dont l’entreprise…

19682.hr

Hervé Dreuslin, exploitant 128 ha à Saint-Malon-sur-Mel (35), participe à un groupe Dephy depuis 2011 : « Dès le départ, mon objectif était de limiter l’usage des phytosanitaires. » Si les premières applications ont concerné le maïs (maîtrise du binage), les céréales sont dorénavant semées à partir d’un mélange ‘maison’ de 4 variétés, récoltées,…

19810.hr light

Fin 2020, les MSA bretonnes ont été interpellées quant au risque chimique lors des semis de maïs dans un contexte d’augmentation de l’usage de microgranulés, notamment contre les taupins, et de produits anti-corvidés comme le Korit 420 FS proposés en enrobage. La MSA des Côtes Normandes et l’Institut national de…

19636.hr

La pression sur les herbicides s’accentue. Le S-métolachlore sera prochainement interdit. Eaux & Vilaine veut accompagner* les agriculteurs de son bassin versant dans la pratique du désherbage mécanique du maïs, afin d’abaisser la pression. Yannick Juhel, producteur de lait bio et adhérent de la Cuma matériel de Limerzel, utilise la…

19464.hr

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, s’est rendue en Ille-et-Vilaine jeudi 14 mars. Après la visite du Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA), qui se tenait à Rennes du 12 au 14 mars, elle a visité le Gaec de l’Hervelière à Servon-sur-Vilaine (35)…

19250.hr

Fin août 2022, du colza et du trèfle blanc nain sont semés en un seul passage après un labour. L’aspect nanisant de la légumineuse est choisi pour son agressivité moindre. « S’il y a un labour à faire dans la rotation, il est intéressant de le faire avant le colza », indique…

19256.hr

Les certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP) sont un outil de politique publique introduits en 2016. Leur objectif est d’accompagner la réduction de produits phytosanitaires par un système incitatif via 132 fiches-action. Parmi les moyens efficaces de réduction, l'utilisation de variétés résistantes est mise en avant. Par exemple, dans le…

18703.hr

SCEA La Ruelle, à Treffendel (35) Les associés de la SCEA La Ruelle utilisent le dispositif Phytobac® depuis 10 ans pour la gestion des effluents phytosanitaires sur leur exploitation. Une solution qui permet d’éviter les pollutions ponctuelles. « Le rinçage des cuves du pulvérisateur se fait lors de 3 dilutions au…

18680 hr light

Alexandre Kersuzan est dans les temps. Le conseil stratégique phytosanitaire (CSP), obligatoire pour l’obtention du certiphyto, a été réalisé par un technicien d’Innoval, en octobre dernier. Il fait lui-même les soins aux cultures, « pour intervenir au meilleur moment, dans un souci d’efficacité ». Le CSP lui a donné quelques leviers pour…

18631.hr

« Notre métier a besoin d’évoluer pour répondre aux attentes sociétales. Pour cela, on doit se détacher de la chimie, acquérir de nouvelles connaissances, s’approprier de nouvelles pratiques, plus naturelles », introduit Olivier Judil, associé au Gaec de l’Orme, à Penguily, en charge des cultures. Aussi, il souhaite s’appuyer sur un groupe…

17476.hr

La plateforme expérimentale de Riec-sur-Belon (29), pilotée par l’Unilet, observe chaque année le comportement d'une quarantaine d’essais de légumes à destination de la conservation ou de la surgélation, en mettant en place des protocoles pour en apprendre plus sur les attaques de ravageurs, les maladies, ou l’irrigation. Dans ces terres,…

17445.hr

« Les efforts réalisés par la profession pour limiter le taux de nitrates dans les eaux de surface ont porté leurs fruits », assure Patrick Latouche, directeur du Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust, introduisant un débat sur la souveraineté alimentaire à Locminé. « Désormais, ces efforts doivent porter sur les pesticides ».…

15944.hr|15724.hr

Le gouvernement a officiellement lancé, le 2 mai, le chantier sur les alternatives aux pesticides annoncé au Salon de l’agriculture. Un travail intégré au plan Ecophyto 2030, qui sera présenté en septembre. Le « chantier de planification écologique sur les produits phytopharmaceutiques » a été lancé le 2 mai en présence de quatre…

aj pois 1

Le désherbage du pois de printemps peut se réaliser par des applications de prélevée, de post-levée seules ou en programme selon l'historique d'enherbement de la parcelle et la flore attendue. Une application en prélevée : une solution sécurisante Dans les situations de fortes infestations en dicotylédones concurrentielles (gaillet, renouées, matricaire)…

aj lupin 4

Le lupin est une culture peu concurrentielle des adventices et sensible à la phytotoxicité limitant la gamme de produits utilisables. En préambule, il est donc important de choisir une parcelle propre, exempte de vivaces. Gérer le salissement en amont La pratique d'un faux semis avant l'implantation peut être envisagée pour…

feverole terres inovia

Le désherbage de prélevée de la féverole de printemps est indispensable pour limiter l’enherbement de la parcelle pour cette culture peu couvrante, au cycle long. Privilégier les herbicides de prélevée Un seul produit de post-levée est disponible, limitant le spectre d’action. Privilégier donc une intervention de prélevée au plus près…

Les chiffres démontrent des progrès réels sur le terrain qui sont à encourager. Avec un Nodu(1) provisoire en baisse pour 2021, à 85,7 Mha, les chiffres nationaux parus pour 2021 restent éloignés des objectifs du plan Ecophyto2+ qui vise depuis 2018 une baisse de 25 % des utilisations des produits phytosanitaires entre 2009…

Issu de la loi de séparation des activités de conseil et de vente des produits phytosanitaires, le Conseil stratégique phyto (CSP) est devenu obligatoire pour tous les agriculteurs depuis le 1er janvier 2021. Toute exploitation agricole devra avoir reçu un premier conseil stratégique à l’utilisation des produits phytosanitaires avant le 31 décembre…

Afin de limiter l’exposition humaine, animale et environnementale aux produits phytosanitaires, les activités de vente et de conseil sont séparées.  Le diagnostic est un bilan des pratiques agricoles de l’exploitation en matière d’utilisation des produits phytosanitaires et des méthodes alternatives. On y retrouve notamment les caractéristiques du système d’exploitation, les…

12644.hr

Lancé il y a 5 ans, le Contrat de solutions cherche à trouver des alternatives aux pesticides tout en gardant une rentabilité économique pour les exploitations. « À chaque fois qu’une matière active est retirée, les agriculteurs se retrouvent sans solution. Des cultures disparaissent à l’échelle des exploitations, puis des bassins…

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article