Cultures

Le maïs 2016 se distingue par l’origine de son énergie

Des nouveaux indicateurs déterminent l’origine de l’énergie apportée par le maïs ensilage : la dégradation de l’amidon et la digestibilité des parois végétales. Cet automne, les teneurs en matière sèche optimales ont souvent été dépassées. Dans l’Ouest, un quart des chantiers de maïs ont été ensilés à plus de 36 % de matière sèche (MS),…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer