Côtes d'ArmorÉvénements

Cette année, les éleveurs Holstein entrent en concours le vendredi

Terralies : Gaëtan Palaric invite le public à suivre le concours Prim’Holstein le vendredi, et à profiter des autres animations autour de la race sur le salon. 

« Sur l’exploitation, nous sommes éleveurs de porc en priorité », concède Gaëtan Palaric, 35 ans, installé en Gaec avec Daniel Boscher au Haut-Corlay. Pour autant, le jeune homme voue « une véritable passion à la génétique » après avoir mis les pieds dans la profession par la porte du salariat en porcherie. Suite à son installation en 2012, le troupeau est passé de 15 à 49 têtes. Pour lui, le métier d’éleveur laitier ne doit pas se résumer à « traire et pousser le fumier. » Il a besoin du piment de la sélection dans le quotidien de l’élevage : « Du plaisir de travailler avec de belles vaches. Je recherche des animaux avec de très bonnes pattes et mamelles. Ces vaches qu’on n’entend pas, ni ne voit dans le troupeau, mais qui produisent et avancent… » Et quand dans le cheptel, « on a la chance d’avoir une vache qui tape à l’œil, on la sort sur les défilés. Mais attention, avec l’excitation de la compétition, pas juste pour la promenade… », précise celui qui assure la fonction de vice-président d’Armor Prim’Holstein, syndicat départemental de la race, « pour travailler au maintien du lien entre les éleveurs quand tout le monde manque de temps… »
À une semaine du concours des Côtes d’Armor, « qui se déroulera exceptionnellement le vendredi, National Normande oblige », l’élevage se prépare pour un rendez-vous auquel il est fidèle, depuis 1998. À propos de cette édition des Terralies, « nous avons la chance en Côtes d’Armor d’avoir de nombreux participants qui s’engagent. Avec 200 animaux inscrits, les 175 places de stalles réservées à la race seront remplies sans difficulté. »

70 élevages participent au concours

« Le fait qu’autant d’élevages, 70 cette fois-ci, répondent présents chaque année assure une parfaite vitrine de la qualité des vaches dans notre département  », se réjouit le vice-président. Avant de lâcher, l’œil malicieux : « Ricky, Ninon, Bonheur… La spécifité des vaches costarmoricaines ? C’est qu’elles gagnent sur les rings. Le département présente tout de même le meilleur index Upra. » Pour preuve, il souligne les visiteurs qui « viennent de loin et même de l’étranger » pour suivre cette épreuve « reconnue ». Cette année, une
délégation allemande et autrichienne serait attendue. « Hormis la rencontre et le partage avec d’autres producteurs, c’est aussi ça les concours : mettre en avant son troupeau et pourquoi pas le valoriser en commercialisant par la suite des animaux. »

Les Dam de sortie aux Terralies

Gaëtan Palaric présente ses Dam, le préfixe de l’élevage, avant le concours : Dam Double (Montana x Mister Sam), « une 3e veau longue, profonde, sans gros défaut… » ; Dam Hanish (Goldwyn x Baxster) « cette grande primipare est un bel espoir, une belle mamelle sur de très bons membres » ; Danish (Baxster x Negundo) « une 4e veau qui sort pour la première fois, pas impressionnante en format, mais un bon pis et de bonnes pattes » ; Stel Howin (Winbrook x Talent), « une primipare, fille de Verveine au Gaec Le Druillennec qui a fait championne jeune aux Terralies. Une vache tape à l’œil sur laquelle tout le monde s’arrête dans le troupeau… » En génisses, Dam Inoxe (McCutchen x Niagara)  et Dam Ipony (Goldwyn x Talent)…

Explication pédagogique du jugement le samedi

Mais Armor Prim’Holstein a aussi pensé aux « éleveurs moins férus de génétique et au commun des mortels » en proposant le samedi à 12 h 15 (lendemain du concours de la race) une animation menée par le juge belge Alain Hogge, une figure en Europe, et un pointeur : « L’idée est d’expliquer de manière pédagogique le jugement en présentant des animaux de la génisse à la vieille vache, en détaillant ce que le juge recherche ou regarde… » Et le dimanche, aura lieu le concours des jeunes présentateurs animé par Alain Hogge « qui fait référence autant comme juge que comme formateur puisqu’il a participé à mettre en place l’École européenne des jeunes éleveurs de Battice en Belgique. » La Prim’Holstein sera donc à l’honneur du vendredi au dimanche. Toma Dagorn

Le blog du syndicat

www.armorprimholstein.fr

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer