En bref

Porc : la FNP dénonce des promotions de janvier trop fortes

La Fédération nationale porcine (FNP) dénonce, dans un communiqué le 10 janvier, des promotions de janvier trop fortes, et ce malgré la signature de la «charte d’engagement» à l’issue des États généraux de l’alimentation qui ambitionnait de faire appliquer l’esprit de la loi à venir, qui portera notamment sur l’encadrement des promotions. «Comment peut-on trouver des épaules de porc français à 1,28€/kg chez Leclerc ou à 1,49€/kg chez Intermarché, quand les éleveurs sont à peine payés à ce prix-là en sortie d’élevage?», se demande la FNP qui estime qu’«avec de tels comportements, difficile de croire que le coût de production des éleveurs sera un jour pris en compte».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer