Côtes d'ArmorÉlevageMachinisme et équipementsSur abonnement

L’élevage se robotise

Dans l’optique du bien-être des animaux mais aussi de celui de l’éleveur, André Michel, de l’EARL des Norois (22), a démarré par l’achat d’un robot de traite en 2000 puis un automate d’alimentation en 2015. Il envisage d’investir dans un robot d’aspiration en remplacement du racleur vieillissant. André Michel, producteur laitier à Plélo (22) s’est…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer