Campagne en scène

Ras la casquette

L‘exposition au stress n’est pas l’apanage des grandes entreprises. En agriculture, on discute des résultats, on dit ce qu’il faut faire mais on oublie souvent d’aborder la manière dont il faut travailler. Et pourtant, sans en avoir conscience, tout agriculteur assume au quotidien différentes missions et revêt ainsi plusieurs casquettes, passant du mécanicien au cadre dirigeant, du comptable au technicien… lui exigeant en plus de nombreuses compétences dans des champs d’activité variés : élevage, culture, mécanique, réglementation… Et tout cela, sans transition.

Entre la mission stratégique d’un directeur-gérant pour affiner les projets, la vision économe en quête d’une optimisation pour améliorer les résultats, la fonction tactique du cadre pour prendre les décisions opérationnelles à celle de l’opérateur pour faire vivre au quotidien l’entreprise agricole, sans oublier de plus en plus de mission de commercial et de management, nouvelles compétences exigées… Difficile d’assumer le rôle de l’agriculteur «multi-tâches » sans tache ! Voici un métier tout en un.

Outre le statut de l’agriculteur en cours de discussion, c’est aussi un métier de passion qui recherche son nom. Plus approprié. Un individu parlant plusieurs langues est un polyglotte, un musicien jouant de nombreux instruments est un multiinstrumentiste… Alors quel pourra être ce terme qui désigne au mieux les nombreux uniformes endossés au quotidien par un agriculteur ?

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer