En bref

Canicule : l’orge de printemps a le plus souffert dans l’UE

L’orge de printemps a le plus souffert du pic de chaleur autour d’une diagonale allant de l’Espagne aux pays baltes, a indiqué le 5 juillet le service de prévisions Mars de la Commission européenne. Les effets de la canicule sur le rendement devraient avoir «peu ou pas d’importance pour l’orge d’hiver, le blé dur et le colza» et s’avérer «relativement faibles pour le blé tendre d’hiver, le tournesol et le maïs grain», selon un bulletin pour les grandes cultures. «Le potentiel de rendement de l’orge de printemps et du blé de printemps devrait être atteint plus significativement», estime Mars.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Fermer