En bref

La durée minimale du congé maternité des agricultrices allongée à huit semaines

La durée d’arrêt de travail minimale des non-salariées agricoles en congé maternité est fixée à 8 semaines, contre 2 auparavant, indique un décret du ministère des Solidarités et de la Santé paru au Journal officiel le 14 juin. Pour percevoir une indemnité de remplacement, les exploitantes agricoles devront désormais «cesser tout travail» sur l’exploitation pendant une période «minimale d’au moins huit semaines dont six semaines de congé post-natal», précise le texte, venant confirmer une disposition prévue dans la loi de finance de la sécurité sociale (LFSS) pour 2019. En cas d’impossibilité pour se faire remplacer, le décret ouvre également la possibilité aux agricultrices de percevoir des «indemnités journalières» d’un montant de 55,51 € par jour.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer