ÉlevageÉvénements

Un gel nutritif innovant pour les jeunes porcelets

À la tête d’un élevage 180 truies à Brée, en Mayenne, Aurélie Thimon a adopté un gel nutritif pour sauver ses porcelets, de plus en plus nombreux.

Prêt à l’emploi, le gel a été conçu par Provimi pour sauver des porcelets sans travail supplémentaire pour l’éleveur (pas de lait ou de bouillie à reconstituer). La formule, qui contient 32 ingrédients et un niveau de protéines adapté, est destinée à stimuler la consommation du nouveau né dès le premier jour de vie. Aurélie Thimon a adopté le produit depuis le dernier Space.

Aurélie Thimon
Aurélie Thimon

« L’élevage plafonnait à 11,5 sevrés par portée, en raison de décrochages fréquents sous les mères, entraînant des pertes. Depuis l’utilisation du gel Earlystart, je sèvre entre 12 et 12,5 porcelets, avec deux derniers sevrages à 13,1 et 13,7 et une bonne homogénéité », disait-elle en juillet dernier, lors d’une journée technique organisée par le fournisseur. Dès le premier jour, elle dispose un peu de gel dans les augettes et augmente la quantité progressivement au fil des jours. « Auparavant, je préparais du lait reconstitué. Ce n’est pas toujours évident quand plusieurs opérateurs interviennent dans la maternité, notamment le week-end ». Le gel est plus simple d’utilisation et ne sèche pas, même en petite quantité.

Barquettes attractives

Le fournisseur du produit a mis au point des barquettes dont les dimensions et la couleur rouge ont été choisies pour attirer les porcelets et faciliter la consommation. Elle est placée sur un tapis épais qui stabilise la barquette. Ce tapis est lavable. Le gel revient à 90 centimes par porcelet, soit 26 euros par truie et par an, en moyenne. Des résultats d’essais sur plus de six mille porcelets, annoncés par le fournisseur, montrent une amélioration de la survie des porcelets et une augmentation du gain moyen quotidien des animaux avant sevrage de 12 % (en comparaison avec des animaux n’ayant eu à disposition que le lait de leur mère).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer