Élevage

Le GMQ entre la naissance et 21 jours chez Axiom

L’organisme de sélection Axiom, issu de la fusion entre ADN et Gene+, a commercialisé 89 400 reproducteurs en France et autant à l’étranger. En France, 48 % des cochettes vendues sont des Adenia et 52 % des Youna. Plus de 2,5 millions de doses d’insémination ont été vendues dont 65 % de piétrain. Axiom compte désormais 4 700 truies en sélection (lignées femelles LW, LD et Taï Zumu) auxquelles il faut ajouter 800 truies au Québec (Coop fédérée), l’un des huit groupements partenaires. En lignée mâle, Axiom compte 1 380 truies en France et 400 truies Duroc au Québec.

Michel Sourdioux, directeur Axiom
Michel Sourdioux, directeur Axiom

Deux stations de contrôle des indices de consommation testent 9 000 jeunes verrats chaque année. Un nouveau critère entre dans la sélection sur les qualités maternelles des truies : le GMQ entre la naissance et 21 jours (deux pesées individuelles des porcelets). Au total, une vingtaine de projets de recherche sont engagés en propre ou avec divers partenaires (sélection génomique sur le Landrace, par exemple).

De nouveaux partenariats se forment avec des confrères européens, comme en Espagne où Axiom a une filiale, travaille avec un distributeur et possède un élevage multiplicateur de 2 400 truies. Plus de mille reproducteurs ont été exportés vers la Corée en 2017, en collaboration avec un partenaire local de génétique. La Chine, les Philippines et le Vietnam sont également des destinations pour la génétique française.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer