Un concept de poulailler à énergie positive

L’animateur de la plate-forme recherche et développement posant des questions à Christian Nicolas, ingénieur avicole à la Chambre d’agriculture et Jean-Michel Choquet, aviculteur. - Illustration Un concept de poulailler à énergie positive
L’animateur de la plate-forme recherche et développement posant des questions à Christian Nicolas, ingénieur avicole à la Chambre d’agriculture et Jean-Michel Choquet, aviculteur.

Jean-Michel Choquet, aviculteur dans le Morbihan, est venu témoigner de ses investissements récents dans des poulaillers neufs sur la plate-forme recherche et développement lors du Space. [caption id=”attachment_22651″ align=”aligncenter” width=”800″] L’animateur de la plate-forme recherche et développement posant des questions à Christian Nicolas, ingénieur avicole à la Chambre d’agriculture et Jean-Michel Choquet, aviculteur.[/caption] La plate-forme recherche et développement est tous les ans un lieu incontournable du Space à Rennes. Les visiteurs découvrent sur une surface de 300 m2 un espace d’informations, des animations, des témoignages d’éleveurs, des présentations de matériels, des débats… Cette année, le thème retenu était « Produire demain » avec les aspects climat, énergie, territoire qui ont été développés tout au long des 4 jours du salon. « Les ingénieurs des Chambres d’agriculture ont mis en avant des pratiques et des équipements ayant un impact positif sur les performances techniques et économiques des exploitations mais aussi sur le climat », déclare Sylvie Conan, coordinatrice et responsable communication de la plate-forme recherche et développement. Le choix de matériel économe en énergie Jeudi 15 septembre, Jean-Michel Choquet, aviculteur dans le Morbihan est venu témoigner et expliquer les investissements effectués sur son élevage. « Je suis éleveur de dindes, il y a 4 ans, mon projet était de faire une poussinière pour alimenter mes 4 000 m2 de poulaillers en dindes démarrées. Finalement, j’ai construit 2 bâtiments neufs de 1 700 m2 chacun dans lesquels je vais élever des poulets, une production plus rentable que la dinde. Mes poulaillers sont sur un concept à énergie positive, ils ont été longuement réfléchis avec les ingénieurs de la Chambre d’agriculture et ceux de l’Itavi. » L’accent a été mis sur la production d’énergie, l’isolation renforcée et le choix de matériel économe en énergie. Dans les bâtiments avicoles, la ventilation et la lumière sont les…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article