Dossier technique

Plusieurs leviers, tu combineras

Plus on combine de leviers, plus l’infestation en ray-grass diminue.

lever 3090704 1920 - Illustration Plusieurs leviers, tu combineras

Ce dernier point est le plus important de tous. Chaque levier pris un par un apporte une efficacité intéressante dans la gestion du ray-grass.Néanmoins, les pressions deviennent tellement importantes qu’il est impératif de combiner les leviers pour aboutir à un résultat satisfaisant à court terme.Un exemple concret dans le cadre d’un essai système mené sur plusieurs années visant initialement à réduire le phénomène d’érosion sur la parcelle. Un travail simplifié sans labour a notamment été entrepris. Toutefois au bout de quelques années, la pression ray-grass est devenue ingérable dans les modalités sans travail du sol. Plusieurs stratégies de lutte contre le ray-grass combinant un nombre plus ou moins important de leviers sur plusieurs années ont été mises en place.Sur l’essai du Lauragais, si on ne met pas en œuvre de leviers, en 3 ans la pression dans le blé est de 461 ray-grass/m² avant les programmes de désherbages. Plusieurs leviers ont été testés et sont simples à mettre en place : charrue déchaumeuse, ensilage blé dur (économiquement questionnable, mais agronomiquement très utile), labour, décalage de la date de semis. Résultats : plus on combine de leviers, plus l’infestation en ray-grass diminue. En mobilisant un levier par an on diminue la pression par 10 ! Passant ainsi de 461 ray-grass à 45 ray-grass/m² dans l’essai.Chaque année, la mise en place d’un levier suffit pour aboutir au bout de 2-3 ans à des infestations avant semis gérables par les programmes de désherbage en culture.Arvalis…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte

Already a member? Connectez-vous ici

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article