Cultures

Ensilage de maïs grain très sec

Conseil de saison

L’ensilage du maïs grain humide (MGH) pose question aux éleveurs suite à la sécheresse et aux fortes températures depuis le début de l’été. Si le maïs grain humide conservé par inertage peut être récolté entre 26 et 32 % d’humidité, le MGH conservé broyé en ensilage doit être récolté plus humide : entre 32 et 40 % d’humidité.
La conservation du MGH en ensilage est d’autant mieux assurée que l’humidité du grain à la récolte est élevée car cela favorise un broyage plus fin et un meilleur tassement, et donc la suppression de l’oxygène et le développement des bactéries lactiques assurant la stabilité du silo. Dans le cas d’un maïs récolté trop sec (entre 27 et 30 % d’humidité), il est possible de rajouter de l’eau lors du broyage pour faciliter le tassement. Cet apport d’eau permettra de garantir la conservation et la valeur alimentaire du maïs.

L’idéal est de pulvériser de l’eau sur le maïs à l’arrivée dans la chambre du broyeur (plutôt que par écoulement pour assurer une humidification homogène du grain). L’objectif est d’atteindre 32 % d’humidité. L’ensilage de MGH réalisé à un bon taux d’humidité ne justifie pas, a priori, l’emploi de conservateurs, mais leur ajout peut permettre de se rassurer sur la bonne conservation du MGH.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer