Côtes d'Armor

Quatre étudiantes de Kernilien et leur Froment du Léon à Paris

Marine Le Chevillier, Pauline Lesné, Flavie Maltrer et Maïa Kronovsek sont étudiantes en 2e année de BTS productions animales au lycée agricole de Kernilien – Guingamp. Dans le cadre de leur projet d’information et de communication (Pic), elles ont choisi de représenter leur établissement, du 1er au 6 mars, au Trophée international de l’enseignement agricole (TIEA) à l’occasion du Salon international de l’agriculture 2022 à Paris. Pour ce faire, elles ont répondu à plusieurs épreuves comme préparer en amont un article et le mettre en page sur l’élevage bovin et le changement climatique, décorer et animer un stand au Salon, jouer « une sorte de pièce de théâtre » pour présenter leur école avec une partie en langue espagnole soulignant les relations internationales de Kernilien… Mais aussi relever le défi de la présentation et de la manipulation d’un bovin qu’il faut par exemple attraper au lasso au milieu du ring. « Dans le troupeau de 60 Prim’Holstein de l’école, nous avons choisi de travailler avec Oaz, l’une des quatre Froment du Léon présentes aussi. Une manière de mettre l’accent sur une race de chez nous, à très petit effectif, engagée dans un plan de sauvegarde. C’est une vache attachante mais au caractère bien trempé », terminaient les quatre porte-étendard insistant sur « l’aventure humaine forte vécue ensemble pour mener à bien ce projet de A à Z ».  

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer