Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

Loi sur la compétitivité de l’agriculture : mascarade à l’Assemblée nationales

Expression de Didier Lucas, Président FDSEA 22, au sujet du rejet de la proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture

“Un bien triste spectacle”

“Ce jeudi 4 février 2016, l’Assemblé Nationale a rejeté par 53 voix contre 37 l’examen de la proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire.

Présents lors du vote, des responsables de la FDSEA des Côtes d’Armor ont assisté à une véritable mascarade, digne d’une cours d’école. Ce fut un bien triste spectacle, illustration qu’il n’y a plus de solutions à attendre d’une classe politique engluée dans ses débats politiciens.
C’est déplorable !

La FDSEA dénonce l’attitude de ces élus politiques, de tous bords, qui par leur vote ou leur absentéisme (91 présents sur 577 députés soit mois de 16% de participation) ont balayé d’un revers de main une telle proposition de loi, alors que l’agriculture française traverse une crise majeure. Une telle occasion ne se représentera pas demain, alors qu’il y a urgence à AGIR.”

“Fiasco”

“Enfin et pire que cela, ciblant uniquement 1 article sur les 13 que comprend la loi, certains trouvent même des arguments (sur la TVA et la CSG) pour justifier ce fiasco. Ils n’ont rien compris, rien retenu de 2015.

La FDSEA n’est pas naïve :

  • Certes le prix ne se fixe pas dans la loi,
  • Certes cette proposition de loi n’était pas suffisante,
  • Certes il y a certainement d’autres leviers pour sortir de cette crise,

Mais avec le rejet pur et simple de cette proposition de loi, alors que les campagnes françaises ont besoin de la compréhension et du soutien actif des pouvoirs publics, quel mépris du monde paysan.”

Didier Lucas.

Réactions des politiques sur labreveagricole.fr : Compétitivité : l’opposition propose, la majorité se rétracte, les syndicats s’impatientent

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer