Découvertes

Fortunes diverses pour les passereaux

Si l’effectif des oiseaux a fondu de 30 % en quinze ans, toutes les espèces ne sont pas en voie de disparition. Certains passereaux, qui fréquentent la Bretagne, s’en sortent bien. Petit tour d’horizon. « Il m’arrive aujourd’hui de trouver des nids de pigeons au mois de décembre », indique David Lédan, chargé de mission biodiversité…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer